Une égo-histoire a posteriori, par Etienne François, professeur émérite, spécialiste d'histoire allemande et d'histoire européenne comparée.\n

Instance of: Dataset
Contributor Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Coverage Institut d'Histoire du Temps Présent (Paris)
Creator interv. : François, Étienne
Date 2015-11-06
Description Ce séminaire est l’occasion pour Etienne François de présenter une égo-histoire a posteriori, car l’historien né en 1943 n’a pas fait d’habilitation à diriger la recherche. Normalien agrégé d’histoire, spécialisé en histoire moderne allemande, il est d’abord assistant à l’université de Nancy avant d’obtenir un poste de chercheur détaché dans un institut français d’histoire allemande à Göttingen en 1979. Ensuite, il mène une double carrière en France et en Allemagne, en tant que professeur à l’université de Paris 1, au Wissenschaftskolleg puis au Frankreich-Zentrum de Berlin. Au-delà de ces activités, il crée en 1992 avec Emmanuel Terray, anthropologue français, une structure de recherche pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales à Berlin, le centre Marc Bloch. Publiant et écrivant aujourd’hui aussi bien en français, qu’en allemand, il a travaillé sur l’histoire comparée de l’Allemagne et de la France, mais a progressivement élargi son champ de recherche à l’Europe, et à l’histoire contemporaine. Il est donc devenu un historien totalement franco-allemand, voire en partie européen. Aujourd’hui à la retraite, mais continuant à travailler, l’historien raconte que son parcours tient à un contexte favorable et aux contingences, notamment à sa rencontre avec Robert Mandrou, fondateur de la Mission historique française de Göttingen. Il précise toutefois que c’est l’aptitude à saisir sa chance et son sens du devoir qui lui ont permis d’évoluer dans sa carrière. Il revient sur ce qu’il a appris de ce parcours, les éléments qui lui semblent important comme le dialogue avec les autres disciplines, la réflexivité, l’apport de l’oral dans la connaissance, la nécessité de prendre en compte la culture scientifique du pays, tout en soulignant les différences d’approche dans la discipline, ou de procédures dans le système universitaire des deux côtés de la frontière. Il prodigue quelques recommandations aux jeunes chercheurs et révèle, en évoquant Michel Foucault, que l’histoire est aussi un jeu, une pratique ludique par la recherche et la vérification ou non de ses hypothèses. La présentation d’Etienne François est ensuite suivie d’échanges avec l’auditoire.
Format 1h 27min
Identifier http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12452
Publisher Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Relation Séances enregistrées du séminaire «L’écriture de soi des historiens».
Relation Séances enregistrées du séminaire «L’écriture de soi des historiens».
Rights en cours
See Also http://catalog.clarin.eu/oai-harvester/others/results/cmdi-1_1/MMSH_Phonotheque/oai_phonotheque_mmsh_huma_num_fr_dc12452.xml
Source MMSH Phonotheque (via CLARIN VLO)
5265
Subject congrès
Title Une égo-histoire a posteriori, par Etienne François, professeur émérite, spécialiste d'histoire allemande et d'histoire européenne comparée.
Type archives sonores

Distribution

Access URL http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12452
Resource Type Resource
Type Distribution

MMSH-Phonothèque: archives sonores

Instance of: Catalog Record
Creator olac2cmdi.xsl
Issued 2017-06-16 Date
Md Profile clarin.eu:cr1:p_1288172614026
Md Self Link oai:phonotheque.mmsh.huma-num.fr:dc12452
Primary Topic Une égo-histoire a posteriori, par Etienne François, professeur émérite, spécialiste d'histoire allemande et d'histoire européenne comparée.\n
Title MMSH-Phonothèque: archives sonores